Portrait d’un de nos pays producteurs : L’Éthiopie

Jusqu’au nom qu’on lui donne, l’histoire du café et de l’Éthiopie est intimement liée. Le nom en anglais « Coffee » serait dérivé de « Kaffa », une région d’Éthiopie où le café est une plante indigène. Cette riche variété de plants de cafés indigènes est un des éléments qui donne au café Éthiopien un si grand nombre de profils de saveur unique. Les saveurs varieront en fonctions des pays producteurs.

La plupart des cafés sont classés par leur région d’origine. Sidamo et Yrgacheffe sont probablement les deux régions les plus connues. On y produit principalement du café au traitement humide, donnant au café des notes florales raffinées et une touche sucrée qui ne va pas sans rappeler certains vins doux naturels. À L’inverse, dans d’autres régions comme Harrar et Limu, on priorise le traitement à sec qui fait ressortir des saveurs fruitées distinctives telles que le bleuet.

Le grand nombre de coopératives, de régions, de variétés et de traitements nous permettent de constamment redécouvrir ce terroir. D’ailleurs, même après plus de 10 ans dans le domaine, notre équipe découvre encore de nouvelles saveurs. Le tout porté par une nouvelle génération de producteurs passionnés qui permettent à leur pays et à chaque région de se démarquer.

Nous sommes fiers de travailler avec la coopérative Oromia, une des plus grandes coopératives de producteurs de l’Éthiopie. Elle compte à elle seule plus de 90 000 membres producteurs. Oromia produit des cafés biologiques, équitables et «Bird-Friendly». Elle s’implique constamment dans le bien-être de la communauté.

L’un des derniers grands projets est de produire et distribuer des fours écoénergétiques à plus de 20 000 foyers producteurs. Cela permet ainsi une réduction de la pollution et une meilleure qualité de vie à ses membres.

Abonnez vous à l’infolettre pour tout connaître sur le monde de la torréfaction.